Eglise de MERILLAC - Côtes d'Armor
construite en 1863
Ce chemin de croix est la troisième réalisation de Xavier de LANGLAIS, il a été commandé par l'abbé Turmel en 1932. Le peintre atteint une nouvelle dimension artistique avec un style bien à lui et une nouvelle approche technique. Le procédé à des contraintes, il oblige à cerner les couleurs d'un trait épais, si l'harmonie des couleurs: mauve, bleu-vert, roux, gris-bleue, est douce, les sentiments sont toujours forts et sa foi profonde l'entraine à l'essentiel.
Le style de ce chemin de croix est en harmonie avec ce qui se faisait à cette époque des années 30.

Il utilise des panneaux de "LAP" (ciment recouvert d'émaux), un support sur le quel il fonde beaucoup d'espoir, il pense mettre son oeuvre à l'abri des dégâts faits par l'humidité et espère un début d' "industrialisation". En fait il rencontrera beaucoup de difficultés en raison du poids des stations (65kg) et des ennuis de santé que lui provoque la poussière du produit. Il fera plusieurs essais pour compléter l'offre: panneau de Ste Thérèse, chemins de croix différents de plus petites tailles qui sont conservés dans la famille de l'artiste.






Modèle de propectus conçu par Xavier de LANGLAIS, pour la promotion de ce nouveau procédé qui était fabriqué à Malakoff.

On retrouve un chemin de croix identique dans la chapelle N. - D. de la Clarté à Combrit, Finistère. Ces panneaux ont été mis à la disposition du public par l'institution St Gabriel de Pont-l'Abbé (29). Dimensions des plaques: 80 x 70 cm (avec le cadre).

L'église de Mérillac est maintenant rattachée à la Paroisse de Merdrignac.