Eglise de PLAINTEL - Côtes d'Armor
construite en 1741 et 1846
L'abbé Jean Boulbain voulu en 1966 honorer un de ses prédéceseurs le père Georges Courmeaux, aussi s'adressa-t-il naturellement à Xavier de Langlais, dont ce sera la dernière oeuvre classique religieuse. Réalisée sur une toile marouflée, cette peinture orne le mur occidental de l'église au dessus du porche.

On connait peu de choses sur François-Georges CORMEAUX, si ce n'est qu'il était recteur de Plaintel en 1779. il est né à Lamballe le 10 novembre 1746.

Avant la Révolution, il était alors réputé pour être un grand prédicateur. Durant les événements révolutionnaires, il fut d'abord pro-révolutionnaire en 1789 : il présida en 1790 l'assemblée électorale du district de Saint-Brieuc, puis irrité par la politique religieuse de la Constituante, il bascula dans le camp des contre-révolutionnaires. Prêtre réfractaire, il multiplia retraites et prédications secrètes. Recherché par les révolutionnaires, il crut se mettre à l'abri à Paris fin 1791. Arrêté et emprisonné près de Pontoise le 9 août 1793, il fut condamné à mort et guillotiné le 8 juin 1794.