DETAIL de l'ARMEMENT PELTIER-DUDOYER
ou PELLETIER-DUDOYER (y figurent également des bateaux de l'armement RODRIGUE HORTALEZ)
Attention un armateur n'est pas forcément propriétaire du bateau, il peut y avoir plusieurs associés, ils peuvent changer en fonction des voyages etc... (voir plus bas)
CE TABLEAU N'EST PLUS A JOUR, IL SERA REFAIT FIN 2004
dates
Capitaines
Ports d'attache
Destinations
Associés
Commentaires
L'Aimable Thérèse 3 avr. 1772 Capitaine Doutreau Nantes Sénégal Pelletier-Dudoyer 200 tx armés de 4 canons. 300 Noirs transportés.
L'Amazone 1778 - - Brest aux ordres du roy Pelletier-Dudoyer
Beaumarchais et Carrier de Montieu
12 canons. A été affrété par le roi, on retrouve un Amazone armateur Lincoln qui va à Georgetown
L'Amitié 26 oct 75 Capitaine Pierre Alizeux Nantes Guinée
St-Domingue
Pelletier-Dudoyer 60 tx, 16 hommes. Retour le 26 sept 1775. Pas de marins morts.
L'Amphitrite et Amphytrite
Ce sont 2 bateaux différents
1776

et

1779

Capitaine Nicolas Fautrel - St-Domingue
la marchandise devait ensuite être tranférée vers les USA.
et Brest aux ordres du Roi.
Peltier-Dudoyer sur le rôle.
Officiellement Eyrier, Lecouvreur et Cie, en fait: Beaumarchais et Montieu également Gourlade à l'adresse de Peltier,
400 tx, 20 canons. A emmené le 14 déc.1776 les premiers volontaires pour l'Amérique avant Lafayette.
Rentré à Lorient et probablement désaffecté.

A été plus tard affrété par le roi. Vendu au roi en 1781.

L'Andromède 1776 - - - Beaumarchais et Montieu Sa cargaison d'armes a été publiquement débarquée au Havre sur ordre du ministre de la Marine, en déc 1776. Vendu au roi en 1781.
L'Anonyme ou Anonime vers 1776 en 1778 Capitaine Luc Jolly, de Noirmoutier.
Capitaine Mainvielle Viger
Nantes Le Cap Français
Havre
Pelletier-Dudoyer Beaumarchais à l'adresse de Peltier 240 tx. Le mauvais temps l'oblige à gagner Charleston (voir le Mercure). Pris par les Anglais le 11 octobre1778.
L'Appolon 1781 - construit à Nantes L'Océan Indien Peltier-Dudoyer 1.100 tx.
L'Arlequin - Jean-Pierre Cotte
premier Lieutenant
- - Beaumarchais et Montieu 18 canons. Se trouvait sur la côte du Sénégal, quand la flute du roi L'officieuse sur les brisants. Cotte sauva tout l'équipage. L'Arlequin fut pris par les anglais le 11 fév. 1782 et son équipage envoyé aux pontons. Cotte fut nommé capitaine par le roi en remerciement.
L'Aventure - - - - Beaumarchais et Montieu -
La Belette - - - - Pelletier-Dudoyer (d'après le rôle N°7 ADLA)
Beaumarchais et Montieu
-
La belle Eugénie ou L'Eugénie ou L'Aimable-Eugénie ?
du nom de la fille de Beaumarchais née le 5 janvier 1777.
- Capitaine Le Vaigneur ou Levaigneur (indicible, volontaire et peu soigneux ... d'après Beaumarchais.) - - Armateur: Pelletier-Dudoyer (d'après le rôle N°43 ADLA)
Propriétaire: Beaumarchais (et Montieu ?)
5 ou 600 tx. Equipé par Levaigneur de 32 canons et 160 hommes sans en prévenir Beaumarchais... au détriment du frêt.
La belle Nantaise 15 nov. 1773 Capitaine Guillaume Mollé Nantes Guinée
St-Domingue
Pelletier-Dudoyer 120 tx. Retour le 24 janv. 1774, 1 marin décédé.
Le Bonhomme Richard 1779 Capitaine: Pierre Daniel Blay, des Sables, 50 ans. - - Pelletier-Dudoyer (d'après le rôle N°5 ADLA)

Beaumarchais et Montieu

Le Bonhomme Richard, le Zéphir avec l'Aimable-Suzanne, font partie de l'expédition réduite à 7 voiliers, qui rallie à Brest l'escadre de Lamotte-Picquet. L'escadre quitte Brest et mouille le 6 mai sur rade des Barques à l'embouchure de la Charente.
Source: Roger LAFON, "Beaumarchais brillant armateur" - Paris 1928, page 129
Le Bon Papa 10 mai 1785 Capitaine Gabriel Benoist, de Nantes Nantes St Marc
puis la Louisiane
Pelletier, Carié et Cie (dont Michaud) 250 tx. 2 canons. Second capitaine Marie-Etienne Peltier, 23 ans. Affrété par le roi Charles III d'Espagne pour emmener les Acadiens en Louisiane.
Le Boynes 21 sept. 1773

1776

Capitaine Fr. Le Comte
Capitaine Thomas Charles Viger, de Caen
Nantes Guinée
St-Domingue

Le Havre

Pelletier-Dudoyer 250 tx. 61 hommes. Retour le 14 déc. 1773, 19 marins décédés.
Le Breton 27 déc. 1787 entre 1784/87 Capitaine Guesdon en 1787 Nantes Mozambique
St-Domingue
Peltier & Michaud (gendre de Peltier-Dudoyer) Si c'est le même il faisait 900 ou 1.000 tx Le rôle de 1784 indique 850 tx.!
Le Chérubin 9 nov 1785 Capitaine G. Moncousu Nantes Cote d'Angole Pelletier, Michaud & Cie 120 tx, 23 hommes. 3 marins décédés.
Le comte d'Angevilliers entre 1782 et 30 mai 1786 (1784) Capitaine Nicolas Baudin, de l'île Dieu et Capitaine Alex Heguy en 1786 Philadelphie

Nantes
St Marc & Port aux Princes

Mozambique
Pelletier-Dudoyer Carrier, Michaud & Cie 1000 tx, 68 hommes, armé de 8 canons. Retour 5 déc. 1787.

coulé aux Glénans.
Le comte d'Estaing parti le 16 sept 1783

parti le 15 fév. 1786

Capitaine Michel Noel, de Carteret

Capitaine Marc Antoine Fauvet

Nantes Baltimore

Port au Prince

Pelletier-Dudoyer Carrier

Pelletier-Dudoyer

750 tx, armé de 6 canons.retour 23 août 1784.

600 tx, armé de 8 canons

Le Dauphin - - - - Bourcard et Cie -
La Diligente 31 oct 1771 Capitaine Blondeau Nantes Guinée Pelletier-Dudoyer 350 Noirs transportés.
Le Drake 1779/1783 - - Brest aux ordres du Roi et
Iles de France
Pelletier-Dudoyer 360 tx, 20 canons, prise anglaise acheté à John Williams, a été affrété par le roi.
Le duc de Choiseul 1778 Capitaine J. Héraud Nantes - Pelletier-Dudoyer 350 tx, armé de 22 canons.
La duchesse de Choiseul 1778 Capitaine Lazare Antoine Perrot, de Nantes Nantes le Cap Pelletier-Dudoyer 350 tx, 22 canons. Naufragé à la Nouvelle-Angleterre le 5 mai 1778. Les matelots s'engagèrent de le "Régiment français" de la Nouvelle-Angleterre".
Le duc du Chatelet 1778 Capitaine Jacques Blondeau,
de Nantes
Nantes le Cap Pelletier-Dudoyer 350 tx, 20 canons. A sauté en l'air par sa poudre et naufragé près la Pierre Percée en janvier 1779, il y eu 12 rescapés.
La duchesse de Gramont - Capitaine R. Poidras, de Ntes - le Cap Beaumarchais 300 tx, armé de 20 canons.
L'Emilie - - - - Beaumarchais et Montieu -
L'Elizabeth devenu
Le Franklin
1777 - - - Beaumarchais et Montieu -
Le Flamand - Capitaine Pierre Landais
commanda la frégate américaine l'Alliance
Marseille - Beaumarchais Les tirs de l'Alliance contribuèrent à couler le Bonhomme Richard le 22 sept. 1779... Landais fut relevé de ses fonctions, mais finira contre-amiral.
Le Franklin ex L'Elizabeth ?
(il y a du y avoir 2 Franklin)
1779 puis en 1782 - construit à Nantes en 1779 ? - Peltier-Dudoyer seul ?

puis avec Beaumarchais (et Montieu ?)
700 ou 750 tx, armé de 36 canons (dont 26 de 12 et 8 de 6), 94 hommes, le capitaine touchait 200 livres par mois. Frété au roi, perdu en 1779 sur les rochers le lendemain de son départ !
La jeune Héloïse 1779 et
1781
Capitaine Pierre Pascaud, de Paimboeuf construit à Nantes en 1774 Brest aux ordres du roi et
Ile de France
Pelletier-Dudoyer Beaumarchais et Montieu 350 tx, 12 canons. Pris par les Anglais. A été affrété par le roi.
Le Lyon parti le 2 fév 1775, revenu le 3 mars 1779 Capitaine Barthélémy Corvaisier, de Nantes Nantes le Cap Pelletier-Dudoyer 400 tx, armé de 24 canons. A été pris et conduit à New-York (lettre de Beaumarchais à M. Paulze le 17 jan. 1779).
Le Majestueux - - - Brest aux ordres du roi. Pelletier-Dudoyer 12 canons. A été affrété par le roi.
Le Marquis de la Chalotais entre 1778 et 1782 Capitaine Jérome de Foligné de Chalonge - - - A été affrété par le roi. Déporté par la tempête vers Charleston (voir Le Mercure)
Le Mars - - - - Beaumarchais et Montieu 18 canons.
La Ménagère mai 1781 Capitaine Adelon, licencié à son retour, puis

Capitaine Jérome de Foligné de Chalonge
Rochefort -
Retour à Bordeaux
Beaumarchais, Montieu et Carrier Flûte, 24 canons de 8, mise tout armée à la disposition de Beaumarchais par le ministre de la Marine, en compensation des dégats du Fier Rodrigue. Transportait du frêt pour le roi (Adelon est accusé d'avoir soustrait et vendu une partie de ce fret), et en plus des marchandises placées par les chargeurs, dont certaines à l'insu de l'armateur. Peltier fut concerné par les démélés d'Adelon et de Beaumarchais.
Le Mercure 5 février 1777 Capitaine Héraud

Joseph Pelletier 2ème Lieutenant (neveu de Jean Peltier)
Nantes Port-aux -Prince
New-Hampshire
Beaumarchais A emmené les premiers volontaires en Amérique avant Lafayette. Sans doute à un autre voyage en 1777, pousssé vers Terre-Neuve par des vents contraires, a subi de nombreuses avaries, et aterrit à Portsmouth pour réparations, mais les habitants lui prennent sa cargaison par force, il doit charger du bois en compensation, la même mésaventure arrivera au Marquis de la Chalotais et à l'Anonyme qui lui ramènera du tabac et du riz. .
La Mouche ex Le Montgomery Parti de Cherbourg le 13 juin 1778 - - - Pelletier de Nantes 30 tx, non armé.
L'Orage 16 août 1773 Capitaine Docet Nantes - Pelletier-Dudoyer 25 tx, non armé.
La Pallas 1779 Capitaine Denis Nicolas Cottineau de Kerloguen de Nantes, cincinatus Marseille
St Malo
Nantes
- Beaumarchais, puis Charret et Ozenne de Nantes S'est emparé de la Comtesse of Scarborough le 22 sept. 1779
Le Petit Cousin vers 1781 - - - Beaumarchais et Montieu Vendu au roi en 1781.
Le Persée vers 1781 - - - - Vendu au roi en 1781.
Le prophète Elie entre 1784 et 1786 - - - Michaud (gendre de Peltier-Dudoyer) -
Le Saint Rémy entre 1783 et

1785
Capitaine Jean Nicolas Guesdon, de Nantes,
Capitaine Alexandre Baudin de l'île de Ré
construit à Nantes St Marc, Port aux Princes,

Louisiane
Pelletier-Dudoyer et Carrier
(et Michaud )
400 tx. Armé de 4 canons. Second capitaine Marie-Etienne Peltier en 1784.
Affrété par le roi Charles III d'Espagne pour emmener les Acadiens en Louisiane.
Tempête 16 mai 1773 Capitaine Le Grand Nantes - Pelletier-Dudoyer 20 tx, non armé.
Terray 1 juin 1773 Capitaine J.- Fr. Bonvallet Nantes Cote d'Angole puis St-Domingue Pelletier-Dudoyer 275 tx, 48 hommes, 4 marins décédés. Retour le 15 nov. 1773.
La Thérèse ex

Le comte de Vergennes

entre 1778 et 1782 Capitaine Jacques Richard - St Domingue par la Martinique Beaumarchais et Montieu
Pelletier-Dudoyer
Cargaison vendue par Peltier sur instruction de Beaumarchais. A sans doute servi en juillet 1793 de prison pour les vieux prêtres !.
Tonnerre 16 mai 1773 Capitaine Fr. Lecomte Nantes - Pelletier-Dudoyer -
Le Tobie ou Thobie -

24 nov. 1781

Capitaine Lazarre Perroty
Capiraine en second: Antoine Jalaber
Nantes -

Ile de France (Ile Maurice)

Beaumarchais et Montieu

Peltier du Doyer et Carrier

20 canons. A été affrété par le roi.

Vendu au Roi et désarmé au Cap de Bonne Espérance le 1 sept. 1782.

L'Union 1779 - construit en 1776 Brest au service du Roi Pelletier-Dudoyer 30 canons. A été affrété par le roi. Vendu au roi en 1781.
Union des 6 frères
cy devant
Le Prince Royal
15 mars 1784 Capitaine Louis David, de Nantes. Nantes Cote d'Angole
Pelletier-Dudoyer, Carrier & Cie 150 tx, 24 hommes.
Le Zéphir parti le 8 janvier 1779 Capitaine Jacques Mainvielle du Havre - Le Cap Pelletier-Dudoyer Beaumarchais et Montieu, construite pour le compte de Peltier (d'après Brian N. Morton) Corsaire de180 tx, armé de 16 canons, 69 hommes. Pris par les Anglais à Charleston le 12 may 1780.
La "fierté" de Beaumarchais
Le Fier Rodrigue
ex Hippopotame
1777 Capitaine Montaut (mort au lit d'honneur - lettre de Beaumarchais au Ministre de la Marine 7/9/79). Rochefort Saint-Domingue pour son 1er voyage "Rodrigue, Hortalez et Cie" c'est à dire Beaumarchais propriétaire, armateur. Chevalier de Bordeaux Bâtiment de guerre acheté à l'encan au roi par Beaumarchais, armé de 43 canons et 272 hommes d'équipage, a été réquisitionné par le roi en 1779 ! A capturé Le Nelly et le Malbourough le 30 juin 1780. Avait besoin d'être rénové après sa déréquisition, cela n'ayant pu être fait a sans doute été démantelé, Pelletier, Carrier & Cie à cette occasion ont produit leurs comptes. (Roger Lafon, page 194).


Roger LAFON définit la fonction de "correspondant" ainsi: "Tous ces négociants, qui, eux-mêmes exploitent généralement un tonnage plus ou moins important, sont non seulement les consignataires des navires et de la marchandise, mais encore les approvisionneurs généraux, les avitailleurs des bords et les entrepreneurs de manutention des marchandises, les grands chefs des dockers et des arrimeurs".

"Comme consignataires, les correspondants de la maison RODERIGUE & Cie centralisent la correspondance destinée aux équipages - c'est chez eux que Beaumarchais et Francy, en déplacement, se font adresser leurs lettres - ils assistent les capitaines dans leurs opérations et représentent leur client dans tous les litiges qu'il peut avoir."

Jean PELTIER-DUDOYER était en plus armateur.


Ce tableau est le résultat d'une compilation des travaux des historiens: Patrick VILLIERS, Léon ROUZEAU, Roger LAFON, Hélène MASPERO-CLERC et Dieudonné RINCHON, et des Rôles de l'équipage de certains navires photographiés par Daniel BURGOT (ce sont ceux en italique gras).

Voir les références et les liens dans la Rubrique "Remerciements et Liens"

Ce tableau mérite un complément d'informations que vous pouvez lire dans la page "Commentaires"

Retour à la vie de Jean PELTIER-DUDOYER